Webinar by ASLOG : quand les équipes logistiques font la différence

Webinar by ASLOG : quand les équipes logistiques font la différence

Webinar by ASLOG :

quand les équipes logistiques font la différence

Le 18 juin dernier, l’ASLOG organisait son premier webinar après le déconfinement. À cette occasion, le Lab RH de l’association a une nouvelle fois souligné l’importance des hommes et des femmes ayant agi pour assurer la continuité de l’activité économique en France.

Animé par Philippe Raynaud, VP Supply Chain Europe Asia Pacific chez BIC, en charge du Lab RH et membre du Comex de l’ASLOG, le webinar avait pour vocation de partager de façon qualitative et privilégiée le retour d’expérience d’équipes ayant fait front durant la crise. Premier témoignage, celui de la marque de luxe Louis Vuitton, au travers de la voix de Stéphane Fallon, directeur logistique : « Dans cette période, nous avons pu nous appuyer sur d’importants prérequis : un bon climat social et une relation de confiance tout au long de la chaîne hiérarchique. Nos collaborateurs ont eu besoin de se sentir écoutés et paradoxalement, d’avoir un chef capable de les cadrer et de les rassurer », poursuit-il. Pour ce faire, le groupe a agi vite. Dès le 24 février, une cellule de crise est formée et débriefe chaque matin. « Notre management et nos équipes nous ont permis de sanctuariser nos entrepôts », détaille Didier Renard, responsable entrepôt et e-commerce Europe chez Louis Vuitton.

De prestataires à partenaires

Autre cas de figure, dans l’Oise, au cœur de l’un des premiers clusters de Covid-19, la collaboration entre un client, Pierre de Saint Victor, Supply Services Director France & Benelux au sein du groupe de biens de consommation Reckitt Benckiser et son prestataire logistique, Vincent Derebergue, Directeur de la plateforme FM Logistic de Crépy-en-Valois : « Nous avons connu la crise environ 15 jours avant tout le monde à Crépy-en-Valois, mais malgré tout, toute notre équipe management a été présente et nos salariés ont fait preuve de beaucoup de résilience. Tout le site a compris le rôle qu’il avait à jouer », raconte Vincent Derebergue. Il en ressort pour les équipes de FM Logistic et RB, une évolution dans la façon de travailler ensemble, avec transparence et confiance. « Nous sommes passés d’une relation de prestataires à partenaires », signale Vincent Derebergue. Une affirmation corroborée par Pierre de Saint Victor : « Nous ressortons de cette crise renforcés sur la notion de collaboration responsable ».

Créer du lien

Enfin, Alexandre Berger, directeur Unité d’Affaires – Solutions Logistiques et Transport de Proximité au sein du Groupe La Poste a tenu à expliquer comment le Groupe est parvenu à développer de nouveaux services pour les citoyens autour de la livraison de repas, de courses, ou bien encore de médicaments à domicile : « Le fait que la Poste ait été désignée organisation d’intérêt vital a été une motivation pour les collaborateurs. Cette définition de nos priorités a généré une véritable vocation pour créer de nouveaux services », explique-t-il. Ainsi, de cette expérience inédite, Alexandre Berger gardera la notion de « lien ». Un lien que le Lab RH de l’ASLOG entend bien renforcer en poursuivant son travail via la publication du panorama des Ressources Humaines en supply chain et celle du premier guide des formations supérieures supply chain en France dès le début du mois de juillet.